Jolies fleurs du futur
Aux tons vifs et colorés
Comme sorties de la bures
D’un moine esseulé

Quel homme aujourd’hui
Prendrait le sacerdoce
Laissant tous ces fruits
En rongeant son os

Ces fleurs du futur
Peut-être leur feront
Goûter aux fruits mûres
Enfin, nous l’espérons

Célibat imposé
Au nom de la foie
Souvent transgressé
C’est normal ma fois

Que ces fleurs du futur
Ouvre les portes de l’amour
A ces moines peu sûrs
Hésitant aussi à leur tour

Entre la folie et la chaire
Le futur leur dira
Peut-être ce qu’ils espèrent
Compatible ce sera

Pour voir la toile qui a inspiré ce poème c’est par ici