L’auteure

Née en 1975 à Lausanne en Suisse, Frédérique Mosimann y a grandi jusqu’à l’âge de 13 ans puis s’est déplacée, dans une petite ville de banlieue dans laquelle elle vit encore aujourd’hui.

Initiée à la lecture dès son plus jeune âge, elle se décrit comme une lectrice compulsive, mêlant les genres et les auteurs, au gré de ses envies.

Et puis un jour elle a pris la plume. Tout d’abord, par le biais de poèmes réalisés sur le thème des toiles qu’elle réalisait, puis sur les tableaux d’amis proches et précieux, pour enchaîner et arriver à écrire des nouvelles et des romans.

Son style se veut simple et accessible à tout un chacun. La lecture remplissant une part importante de sa vie, elle souhaite que tout le monde puisse y trouver du plaisir, raison pour laquelle, elle privilégie les ouvrages courts.

Le Café des Écorchés est non seulement un roman empli de bienveillance, mais aussi, une magnifique histoire d’amitié et de confiance.